Château de Mauves, Grand vin de Bordeaux, vin de Mauves (vignoble de Graves, Gironde, Aquitaine)

CHÂTEAU DE MAUVES

Vins de Graves Bordeaux

février 2017

Un coup de froid a traversé notre vignoble ce mois de février, avec des températures allant de  -2° à -9° pendant une quinzaine de jour. Le froid est très bénéfique pour la vigne ; l'herbe brûle, les populations d'insectes ravageurs se régulent naturellement. La nature aime le froid, elle se fige, s'endort doucement. La sève des végétaux redescend : c'est le repos végétatif, mais en apparence seulement, car dans le sol, le travail continu ! Les racines se développent, se renforcent, grandissent, permettant aux plantes de prendre de la vigueur et devenir plus fortes.

       

La taille est maintenant terminée ! Nous avons descendu les sarments. Au château de Mauves, nous avons fait le choix de les broyer, car en se décomposant ils apportent au sol de la matière organique naturelle : ce qui sort du sol revient au sol. 

Nous brûlons les pieds de vignes pour éviter les propagations des maladies du bois. Les sarments, eux, ne sont pas vecteurs de contamination ; les brûler n'apporte rien si ce n'est une pollution supplémentaire.

Puis vient le moment du "sécaillage". En termes viticoles, c'est la remise en état du palissage de la vigne. On remplace les piquets cassés, on répare les fils de fer coupés, puis on les retend.

Le palissage a pour fonction de maintenir la vigne bien droite, pour faciliter la photosynthèse et permettre l'aération des grappes de raisin. 

N'hésitez pas à nous poser toutes vos questions, via notre adresse email  demauves@chateaudemauves.fr ou par notre page Facebook !

A bientôt, au Château de Mauves !

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération (loi Evin)