Château de Mauves, Grand vin de Bordeaux, vin de Mauves (vignoble de Graves, Gironde, Aquitaine)

CHÂTEAU DE MAUVES

Vins de Graves Bordeaux

Septembre 2018

Nous y sommes ! Le mois de septembre est uniquement dédié à la vinification, il n'y a pas de travaux au vignoble.

Nous savons maintenant, en rentrant la récolte, que notre travail de l'année sur notre vignoble a été à la hauteur de nos efforts. La qualité du millésime est impressionnante, pas par la quantité malheureusement car il y a eu un déficit d'eau très important pendant les trois derniers mois.

Dans le chai, les cuves ont été préparées pour la vinification. Elles sont équipés d'un tamis qui est fixé devant les robinets pour empêcher les grains de raisins de passer dans les pompes lors des remontages ou délestages.

Le remontage consiste à pomper le jus de raisin par le bas de la cuve et à le renvoyer par le haut, ce qui a pour effet de faire traverser le jus à travers le marc des raisins (matière solide). En plus, il faut l’oxygéner. Un bac est placé sous la cuve et le jus est pompé dedans. Le jus, en s'éclatant dans le bac pour s'oxygéner, dissipe énormément les molécules du jus de raisin. Un tiers du marc n'est pas immergé, comme les glaçons, il flotte. Quand on vinifie de cette façon, il faut pratiquer 4 à 6 remontages de 20 minutes chacun dans la journée, et pendant toute la durée de la fermentation alcoolique. Pour ma part, je trouve que cela fatigue le vin.

Au château de Mauves, nous avons opté pour un travail en souplesse, nous délestons entièrement la cuve, trois jours durant. Le jus de raisin est pompé dans une autre cuve puis remis toujours par le haut sur le marc. Le jus de raisin est beaucoup moins manipulé. Pour l’oxygénation, nous utilisons un embout spécial, un tube inox microporeux, mis à l'aspiration le jus de raisin absorbe de l'oxygène sans éventer ses parfums.

Avec notre œnologue, nous avons mis en place cette deuxième méthode un peu plus contraignante, mais depuis plusieurs années maintenant, nous trouvons un bénéfice certain. L'extraction est plus douce et plus profonde, il y a moins de manipulation sur le vin, aucune dissipation des molécules parfumées qui font la spécificité de nos vins, la fermentation est rapide ce qui permet de pratiquer des macérations longues.

Les groupes de froid de chaud ont été révisées pour le contrôle des températures. La machine à vendanger est prête, les deux tracteurs ont leurs remorques attelées.


Il ne reste plus qu'à commencer les vendanges.

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération (loi Evin)